S comme Service militaire

“Un jeune homme s’apprête à tirer au sort un numéro”.
Image tirée du livre Le Larousse de la Généalogie

Le nom du service militaire à changé plusieurs fois au fil des années: Conscription, service militaire, service National. 

C’est une loi du  5 septembre 1798 qui crée la conscription et qui la rend universelle et obligatoire pour tous les hommes : tous les jeunes doivent partir..Jusqu’alors l’armée était constituée de professionnels. 

A l’âge de 18 ans  les hommes passent devant le conseil de révision qui se déroule dans le chef-lieu de canton de leur lieu de résidence.

Cette conscription à pour but de donner une instruction militaire aux hommes et  va servir à alimenter les troupes en cas de mobilisation générale pour défendre le pays. Elle dure 7 ans  Le racolage militaire n’est plus le moyen de recrutement utilisé comme celà à été le cas sous l’Ancien Régime. Les régiments portent désormais des numéros. 

Le tirage au sort : 

C’est une loi du 28 décembre 1803 ( nivôse an XI) qui stipule que la désignation des conscrits se fait par tirage au sort. Seuls ceux qui tirent un mauvais numéro partent. Un bon numéro dispense du service militaire. En 1818, une loi établit qu’un fils de bonne famille ayant tiré un mauvais numéro peut s’offrir un remplaçant et ce jusqu’en 1872. Ainsi beaucoup d’hommes “du peuple” remplace contre rémunération des bourgeois qui n’ont pas envie de partir. Un contrat de remplacement est généralement passé devant le notaire .Le tirage au sort est resté en vigueur jusqu’en 1905, Après celà il redevient l’affaire de tous. 

Le livret militaire: 

Lorsque une homme avait terminé ses obligations militaires on lui remettait SON LIVRET MILITAIRE appelé aussi parfois Livret individuel. Ce document peut s’avérer essentiel pour chaque généalogiste si les familles l’on conservé.

Le livret militaire contient de nombreux renseignements:  

  • d’état civil
  • taille, signes particuliers, couleur des cheveux, couleur des yeux, taille , mensurations ( longueur de dos, grosseur de sous-bras, longueur d’entrejambe, grosseur sous-bras, tour de tête, longueur du pied).
  • l’équipement fournis ( capote, manteau, culotte, képi, shako, casque, bottes, souliers, guêtres…)
  • les dates de vaccination
  • le degré d’instruction
  • les renseignements concernant les états de service militaire dont la classe, le régiment, le bataillon , la compagnie, le numéro matricule.

Le registre matricule: 

Dans le cas où la famille n’a pas conservé le livret militaire, le généalogiste peut consulter les registres matricules dans les série R des archives départementales.  Ce document lui permettra d’avoir de précieux renseignements sur un conscrit : état civil, ascendance, lieux de résidence successifs,  un signalement complet de la personne: défauts physiques, description physique complète, niveau d’instruction, la date de son entrée au service , la date de sortie et le lieux où il s’est retiré. Pour trouver le registre matricule de quelqu’un il faut regarder l’année de “sa classe” à savoir 20 ans après son année de naissance.

Le Registre matricule du mon grand-père maternel Raymond Cavaillé

Les archives militaires: 

Les renseignements militaires permettent au généalogiste qui le désire de faire des recherches dans les archives militaires aux archives départementales, aux archives de l’armée de terre à Vincennes, aux archives administratives militaires de Pau située à la caserne Bernadotte qui concerne tout ce qui concerne le recrutement et les registres matricules. Nous trouvons également des renseignements supplémentaires dans un fichier qui concernent tous les combattants Mort Pour la France au sein du Ministère des Anciens Combattants 

Qui sommes-nous ?

Deux jeunes femmes, l'une dans le sud-ouest l'autre dans le sud-est de la France, avec une passion commune : la généalogie ! Le nez dans les archives et les anciens journaux ! Sans oublier la tête plongée dans les livres d'Histoire en tout genre ! Curieuses et Sherlock sur les bords, nous voilà parties depuis quelques années sur l'histoire de nos ancêtres...

Catégories

Histoires locales
Aux archives
Partages généalogiques
Outils généalogiques
Guerres

Nous contacter

Vous avez une idée de sujet à nous proposer, une question par rapport à nos recherches ou besoin de conseils ?
En toute bienveillance, n'hésitez pas à nous faire également un retour à propos de ce blog.
Ecrivez-nous par mail ou via le formulaire de contact.

Newsletters

Avec le formulaire ci-dessous, vous pouvez vous abonner à notre newsletters afin de recevoir une fois par mois, les nouvelles généalogiques publiées sur notre blog.
En construction

Cet article a été écrit par Alexandra

"Telle est la génération des générations: une génération s'en va, une autre génération vient. Il en est des hommes comme des feuilles d'un arbre, feuilles de l'olivier, du laurier, ou de tout arbre qui conserve toujours son manteau de verdure. Ainsi la terre porte les hommes, comme un de ces arbres porte des feuilles; elle est couverte d'hommes dont les uns meurent, dont les autres naissent pour leur succéder. L'arbre a toujours sa robe éclatante de verdure; mais vois au-dessous combien de feuilles sèches tu foules aux pieds."
Saint-Augustin, Psaume 101

Qui-sommes-nous ? Contactez-nous

Cet article n'a pas encore de commentaire.

Un commentaire ou une question ?

Tous les commentaires sont modérés avant la publication.