K comme kilomètre

Une mer merveilleusement belle et turquoise, un cadre (pour nous en 2021) idyllique… et pourtant une partie de ma branche maternelle a quitté Favignana, petite île de la Sicile pour la Tunisie. Pourquoi ?

Les Italiens de la Sicile, de la Calabre, des Pouilles ou encore de la Basilicate sont majoritairement des paysans et des ouvriers dont les conditions sont dures et ces paysages infertiles les poussent vers un nouvel Eldorado : la Tunisie.

C’est ce que va faire la 6ème génération de mon arbre “GRAMMATICO et AZZARO” : quitter sa Sicile natale et s’installer en Tunisie, et plus précisément à Tunis, soit 227 km (à vol d’oiseau) séparent ces deux villes. 

Depuis plusieurs générations, ces deux branches vivent à Favignana. Ils sont – pour la grande majorité de mon arbre – des casseurs de pierre

GRAMMATICO Antonino et ORFEO Michaela sont nés à Favignana et s’y sont mariés. Ils n’y resteront que quelque temps après leur mariage. Un de leur fils, GRAMMATICO François né à Favignana, se mariera à Tunis.

L’épouse de François, Marguerite AZZARO, a la même histoire familiale : ses parents, AZZARO Salvatore et BANNINO Rosaria, sont natifs de Favignana et s’y sont mariés. 

Antonino, Michaela et Rosaria décéderont en Tunisie. Salvatore est le seul a décéder à Favignana, sur sa terre natale. 

Favignana
Tunis

François et Marguerite auront plusieurs enfants, dont mon arrière-grand-mère Berthe GRAMMATICO, qui naîtra en Tunisie

En 1942, Berthe se mariera avec mon arrière-grand-père, Gaston BITTAN, à Tunis. Tous leurs enfants, naîtront en Tunisie

Mais les kilomètres de la terre natale continueront de s’étendre. 

La Tunisie, colonisée par l’Italie, obtient son indépendance en 1956. Il est temps pour les italo-tunisiens de quitter le territoire : direction Turin en Italie, à 940 km de Tunis.

Pour les ainés de la dernière génération Tunisienne, les kilomètres s’arrêteront ici, pour d’autres, le chemin se prolongera jusqu’à Orange en France, soit 250 km de plus au compteur.

Carte effectuée avec l’outil « distance« 

#challengeAZ #challengeAZ2021

Qui sommes-nous ?

Deux jeunes femmes, l'une dans le sud-ouest l'autre dans le sud-est de la France, avec une passion commune : la généalogie ! Le nez dans les archives et les anciens journaux ! Sans oublier la tête plongée dans les livres d'Histoire en tout genre ! Curieuses et Sherlock sur les bords, nous voilà parties depuis quelques années sur l'histoire de nos ancêtres...

Catégories

Histoires locales
Aux archives
Partages généalogiques
Outils généalogiques
Guerres

Nous contacter

Vous avez une idée de sujet à nous proposer, une question par rapport à nos recherches ou besoin de conseils ?
En toute bienveillance, n'hésitez pas à nous faire également un retour à propos de ce blog.
Ecrivez-nous par mail ou via le formulaire de contact.

Newsletters

Avec le formulaire ci-dessous, vous pouvez vous abonner à notre newsletters afin de recevoir une fois par mois, les nouvelles généalogiques publiées sur notre blog.
En construction

Cet article a été écrit par Célia

Les morts sont des invisibles, ils ne sont pas des absents.
Saint-Augustin

Qui-sommes-nous ? Contactez-nous

Cet article n'a pas encore de commentaire.

Un commentaire ou une question ?

Tous les commentaires sont modérés avant la publication.