Z comme zut ! J’ai oublié la source

On ne le répètera jamais : l’importance de la source ! 

Quand on est débutant-e, on cherche, on veut vite trouver et remonter de branche en branche… On est si pressé que bien souvent on oublie de noter les sources…

Et plus tard, lorsqu’on devient un généalogiste plus mâture et qu’on reprend tout son travail on s’aperçoit que les sources sont manquantes… “j’ai trouvé le mariage de mes trisaïeux à Carpentras… mais ou ai-je trouvé ça ?” 

Et là, c’est le drame : on reprend les recherches pour enregistrer les sources. En somme, on refait le travail.

Une source, c’est quoi ?

D’après wikipédia, une source c’est : “…l’origine d’une information. La source permet de porter un jugement sur la validité d’une information puisqu’elle tend à déceler et à rapporter les intentions des médias producteurs d’information.

Une source pourquoi faire ? Pour alimenter un écrit, un article, un propos et même étoffer votre arbre sur des faits vécus par vos ancêtres.

Comment on s’y prend ?

Notre conseil, c’est de toujours noter sa source, ça vous l’aviez compris 🙂 

Sur internet, que ça soit sur Gallica, Généanet, Filae ou autre, il y a plusieurs solutions : 

  • Ce genre de site propose, bien souvent, d’enregistrer les résultats de recherches via notre compte. 
  • Faites une capture d’image.
  • Enregistrez directement la page ou le site dans vos favoris

L’objectif est de pouvoir revenir dessus.

De la même manière, chaque information d’Internet (une vidéo Youtube, un article de blog etc) est une source sur laquelle vous pouvez revenir et qu’il faut penser à intégrer à ses favoris. 

S’il s’agit des archives en ligne, en plus des solutions précédentes, pensez également à noter la côte. Lors de votre visite aux archives, même topo : on note les côtes et on prend des photos.

La source, ça peut être également une personne qui vous parle de votre ancêtre. Avec son accord seulement, vous pouvez l’enregistrer à des fins personnelles, sinon pensez à prendre des notes (carnet et stylo ou smartphone/téléphone). 

Il y a aussi les livres, les thèses etc qu’on lit sont également des sources. A chacun sa manière : entourer au crayon à papier, post-it ou même photographier l’extrait qui nous. Si vous devez citer dans un de vos écrits, un livre ou une thèse, pensez à les citer en bibliographie. De la même manière, vous pouvez citez un site internet en partageant son lien.

Le petit +

Pensez à noter les sources que vous avez visité dans lesquelles vous n’avez pas trouvé ce que vous recherchiez ! Cela évitera de revenir plusieurs fois sur divers documents et ce, pour rien !


#ChallengeAZ #challengeaz2021

Qui sommes-nous ?

Deux jeunes femmes, l'une dans le sud-ouest l'autre dans le sud-est de la France, avec une passion commune : la généalogie ! Le nez dans les archives et les anciens journaux ! Sans oublier la tête plongée dans les livres d'Histoire en tout genre ! Curieuses et Sherlock sur les bords, nous voilà parties depuis quelques années sur l'histoire de nos ancêtres...

Catégories

Histoires locales
Aux archives
Partages généalogiques
Outils généalogiques
Guerres

Nous contacter

Vous avez une idée de sujet à nous proposer, une question par rapport à nos recherches ou besoin de conseils ?
En toute bienveillance, n'hésitez pas à nous faire également un retour à propos de ce blog.
Ecrivez-nous par mail ou via le formulaire de contact.

Newsletters

Avec le formulaire ci-dessous, vous pouvez vous abonner à notre newsletters afin de recevoir une fois par mois, les nouvelles généalogiques publiées sur notre blog.
En construction

Cet article a été écrit par Alexandra & Célia
Qui-sommes-nous ? Contactez-nous

Par : DanielleDMD | Le 1 décembre 2021 à 9h06

Bonjour Alexandra et Celia… même si je n’ai pas toujours laissé de commentaires, j’ai suivi vos publications avec intérêt, merci !
Peut-être un jour nous croiserons nous aux archives de Montauban !

Par : Alexandra | Le 1 décembre 2021 à 14h16

Bonjour Danielle

Merci à vous pour nous lire régulièrement. Avec plaisir pour se voir aux archives, nous nous y somme même, peut-être, déjà croisé.
Amicalement,
Alexandra

Un commentaire ou une question ?

Tous les commentaires sont modérés avant la publication.