O comme Olympe de Gouges

Olympe de Gouges est une illustre personnalité native de Montauban. Elle est la pionnière du féminisme français. Sur son acte de baptême en la paroisse de Saint jacques, on peut lire : 

“Marie Gouze fille légitime de Pierre Gouze boucher et de Olympe Mouisset mariés dans cette paroisse, née le 7 mai 1748 et baptisée le lendemain, parrain Jean Pourtier facturier marraine Marie Grimal présents et soussigné avec nous”

Selon les dires de la légende, Pierre Gouze serait son père légal mais son père biologique serait, comme elle l’a toujours dit, le marquis Jean Jacques Lefranc Pompignan. En effet la mère d’Olympe était de famille bourgeoise et a grandi avec Jean Jacques Lefranc de Pompignan, ils été liés par des liens affectifs forts et leurs familles y ont mis un terme. 

Son grand-père maternel a, par ailleurs, été le percepteur du Marquis.

C’est par la suite qu’elle transformera son nom de naissance GOUZE en GOUGES avec sa particule, et prendra l’un des prénoms de sa mère : Olympe

Le 24 octobre 1765 en la paroisse de Saint Jacques Villenouvelle à Montauban, elle épouse de force à Louis -Yves Aubry, traiteur parisien de trente ans son aîné et lui donnera un fils Pierre. 

En 1766, son époux est emporté par une des crue du Tarn. Veuve, Olympe quitte Montauban sa ville natale pour Paris, accompagnée de son jeune enfant.

Les pièce de théatre qu’elle a écrites sont marquées par un fort engagement politique sur la condition de la femme et la dénonciation de l’esclavage. Son mariage forcé l’a très certainement poussé à militer pour les femmes et leurs conditions. 

Nous lui devons La déclaration des droits de la femme et de la citoyenne” rédigé en 1791. Ce texte critique celui de la “Déclaration des droits de l’homme” en énumérant des droits qui ne s’appliquent qu’aux hommes. Elle écrit notamment : 

 “ La femme naît libre et demeure égale à l’homme en droits” .

Elle est guillotinée en 1793  pour avoir rédigé ce texte et criera devant l’échafaud : Enfants de la patrie vous vengerez ma mort.


#challengeAZ #challengeAZ2021

Qui sommes-nous ?

Deux jeunes femmes, l'une dans le sud-ouest l'autre dans le sud-est de la France, avec une passion commune : la généalogie ! Le nez dans les archives et les anciens journaux ! Sans oublier la tête plongée dans les livres d'Histoire en tout genre ! Curieuses et Sherlock sur les bords, nous voilà parties depuis quelques années sur l'histoire de nos ancêtres...

Catégories

Histoires locales
Aux archives
Partages généalogiques
Outils généalogiques
Guerres

Nous contacter

Vous avez une idée de sujet à nous proposer, une question par rapport à nos recherches ou besoin de conseils ?
En toute bienveillance, n'hésitez pas à nous faire également un retour à propos de ce blog.
Ecrivez-nous par mail ou via le formulaire de contact.

Newsletters

Avec le formulaire ci-dessous, vous pouvez vous abonner à notre newsletters afin de recevoir une fois par mois, les nouvelles généalogiques publiées sur notre blog.
En construction

Cet article a été écrit par Alexandra & Célia
Qui-sommes-nous ? Contactez-nous

Par : DanielleDMD | Le 17 novembre 2021 à 15h12

Féministe avant l’heure !
Il faut avoir les yeux bien affutés pour arriver à lire… je recherche aussi dans ces années là, pas toujours facile !
Bonne continuation

Par : Célia | Le 18 novembre 2021 à 20h20

Oui, ces années sont délicates à lire !

Un commentaire ou une question ?

Tous les commentaires sont modérés avant la publication.