V comme voyage généalogique

La généalogie est un voyage dans le temps et dans sa propre Histoire. Mais le plus souvent, elle fait également l’objet d’un “vrai voyage” afin de parcourir les terres de nos ancêtres

Ce que je dois anticiper :

Pour un voyage généalogique réussi, il faut tout de même préparer quelques points. 

Qu’est-ce que je veux voir ? Qu’est-ce que je veux faire ? Est-ce que j’ai des points à prioriser dans mes visites ou mes recherches ?

En amont, je vous conseille de tracer un parcours géographique, histoire d’éviter trop d’aller-retour et surtout de passer à côté de certaines choses à voir. 

Avec le parcours géographique, je vous conseille d’avoir un planning en tête (ou sur le papier pour les passionnés de la planification comme moi), afin de faire rentrer un maximum de choses dans votre laps de temps. 

Pour ma part, je me prévois un planning pour les recherches (généralement une journée aux AD) puis pour les rencontres et les balades dans la ville en quête de la meilleure photo, mais je laisse aussi de la place aux imprévus et aux surprises que m’apportera ce voyage. En effet, les trouvailles et les rencontres de ce voyage peuvent vous apporter de nouvelles pistes et hypothèses à suivre… et à être sur place : autant les inclure tout de suite dans votre timing !

Je vous conseille :

  • d’avoir quelques pistes à suivre et lister les choses à voir :
    • des maisons ou des bâtiments (mairie, ancien magasin, ancienne école, église etc.) à prendre en photo. Pour ma part, j’aime beaucoup prendre des photos de la ville actuelle afin de la comparer aux cartes postales anciennes. 
  • d’avoir des contacts sur place : c’est toujours un plus ! Vous pouvez en profiter pour les rencontrer (je vous donne des conseils sur comment trouver des contacts dans la suite de l’article). 
  • de vous rendre aux AD si elles sont proches (et si vous avez des points à éclaircir, évidemment !).
    • Si vous vous rendez aux archives, je vous conseille de lister en amont les côtes que vous souhaitez consulter. Cependant, ne vous fermez aucune porte ! Les recherches imprévues ont aussi leur lots de surprises 🙂
  • de vous rendre dans la médiathèque de la ville : l’entrée est généralement gratuite et vous pouvez y trouver des livres et articles sur la ville et la région selon les époques. 
  • vous rendre à l’office du Tourisme de la ville : ils pourront vous renseigner sur quelques sujets de vos recherches et généralement l’office du tourisme possède également des livres sur le patrimoine.

Qu’est-ce que je prends dans mon sac à dos ? 

Papier, stylo, appareil photo et carte ! 

Je sais…désormais on peut avoir tout ça sur son smartphone… mais un petit calepin et un stylo, c’est toujours bon à prendre !

Si vous utilisez votre smartphone pour les photos et Maps, je vous conseille une batterie portable… C’est pas le moment de tomber en rade de batterie lorsqu’il faut prendre en photo l’église dans laquelle vos aïeux se sont mariés !

Lors d’un voyage généalogique pendant lequel je suis concentrée sur une famille ou un couple de mon arbre, je prends généralement tout ce dont je dispose sur eux : actes, recensement, photos etc. afin de relire (encore et toujours) et être certaine d’être au bon endroit et de ne passer à côté de rien.

Quels contacts ?

Pour ce qui est des contacts : essayez de les trouver et préparez vos rencontres en amont

Les associations généalogiques mais aussi sur le patrimoine peuvent vous aider. Grâce à internet, il est facile de prendre contact avec une association : par mail ou par téléphone.

Les réseaux sociaux sont également une source extraordinaire de contacts : de nombreux groupes existent, en plus des groupes de généalogie, il existe également des groupes ou des pages comme “Tu es de Montélimar…” sur lequel vous pouvez poster votre demande et être surpris de l’aide proposée.

Dans tous les cas, expliquez votre démarche : vous venez de loin pour entreprendre un voyage généalogique. Je vous assure que ce voyage mettra sur votre route des personnes passionnées et passionnantes qui comprendront votre investissement dans vos recherches.

Bonus

Les musées nous apprennent souvent des détails à propos de la vie locale.

N’hésitez pas à forcer un peu le destin quand vous le sentez et allez-y au culot ! Enfin, pensez à sortir la tête des archives et de vos recherches pour mieux y revenir !


#ChallengeAZ #ChallengeAZ2021

Qui sommes-nous ?

Deux jeunes femmes, l'une dans le sud-ouest l'autre dans le sud-est de la France, avec une passion commune : la généalogie ! Le nez dans les archives et les anciens journaux ! Sans oublier la tête plongée dans les livres d'Histoire en tout genre ! Curieuses et Sherlock sur les bords, nous voilà parties depuis quelques années sur l'histoire de nos ancêtres...

Catégories

Histoires locales
Aux archives
Partages généalogiques
Outils généalogiques
Guerres

Nous contacter

Vous avez une idée de sujet à nous proposer, une question par rapport à nos recherches ou besoin de conseils ?
En toute bienveillance, n'hésitez pas à nous faire également un retour à propos de ce blog.
Ecrivez-nous par mail ou via le formulaire de contact.

Newsletters

Avec le formulaire ci-dessous, vous pouvez vous abonner à notre newsletters afin de recevoir une fois par mois, les nouvelles généalogiques publiées sur notre blog.
En construction

Cet article a été écrit par Célia

Les morts sont des invisibles, ils ne sont pas des absents.
Saint-Augustin

Qui-sommes-nous ? Contactez-nous

Par : Hélène | Le 27 novembre 2021 à 17h43

Merci beaucoup pour ce pense-bête, qui m’a permis de découvrir une monographie avant de me rendre dans un des nombreux villages de mes aïeux !

Par : Célia | Le 28 novembre 2021 à 22h40

Merci beaucoup pour votre commentaire ! Je me suis rendue en septembre dans plusieurs villes/ villages également des mes aïeux et j’étais contente de m’être bien préparée 🙂
Je vous souhaite une bonne préparation et des beaux voyages !

Un commentaire ou une question ?

Tous les commentaires sont modérés avant la publication.